Accueil Architecture Les aéroports volants ou flottants

Les aéroports volants ou flottants

0 8803

Au gré des articles je vous aie déjà parlé de concepts d’aéroports sur des icebergs, voir en pleine ville… Certains on pourtant imaginé le concept d’aéroports volants…  En tout cas d’un point de vue plutôt imaginaire… puis que c’est une « création de  Frank R. Pauil conçue en Juillet 1929 pour Air Wonder Stories sous la forme d’aéroports volant dans le ciel grâce à l’anti-gravité ci dessous…

Les autres images ont été découvertes au gré de mes recherches, notamment le concept de zepplins – pistes d’atterrissages, une idée que l’on retrouve dans le film « Captain Sky et le monde de demain »

Cette autre image intéressante est issue du « Zeitung Illustriete » (Leipzig) de Juillet 1925 (« Zeppelinsche Riesenluftschiffe » par le Dr Hildebrandt), illustrant un dirigeable équipé d’un aéroport pour  les avions militaires.

L’avion allait atterrir à l’arrière, et ensuite vers l’avant à une profondeur qui aurait pu le baisser Belowdecks dans un hangar (en regardant comme si elle pouvait accueillir 11 ou 12 avions). Une fois le plein de carburant et ré-équipés, les avions pourraient être abaissés par rapport au corps du dirigeable et lancés dans l’espace

mais des concepts plus sérieux d’aéroports flottants ou tout simplement installés en pleine mer furent étudiés…
Cette idée fut notamment celle d’Edward R. Armstrong (1880-1955), qui en 1927 a publié son plan pour des «plates-formes flottantes à 100mètres ‘au-dessus des vagues pour faire le plein et ainsi de suite pour les vols transcontinentaux ». Nommées «Langley» elles seraient placés tous les 375 miles à travers l’océan. Le projet obtint un succès dans la presse populaire, rebaptisé «Seadrome» jusqu’à un article du Times…

Cet ingénieur alla jusqu’à demander 30 millions de dollars pour entreprendre la construction du réseau de cinq aéroport flottant transocéaniques et déclara. « Il faudra le travail d’environ 10.000 hommes par mois pour une période de 24 à 30 mois ». L’idée en 1913 (date de sa « conception ») pouvait sembler alors excitante et réaliste économiquement, mais en 1933 entre la crise et les avancées technologiques, ce projet est apparu de plus en plus…mort né

Un modèle au 1 / 32 de la taille de seadromes prévu,  essentiellement constitué d’une plate-forme rectangulaire fut tout de même construit. Il était prévu de fixer la plateforme aux fonds marins à l’aide d’épais cables métalliques, entre New York et les Bermudes… Le même genre d’idées apparu en 1936 dans les pages de Une idée encore pire paru dans les pages de Science and Mechanics en 1936:

Le développement de l’aéronautique d’une part et les porte avions d’autres part ont éliminée toute chance de voir un jour apparaître ce genre de plateformes.

Enfin pour conclure, l’un de ces projets qui apparaissait dans les journaux ,londoniens en l’occurrence pour cette image (Illustrated London News, octobre 1919)et qui n’ont jamais dépassé ce stade… un aéroport au dessus de la ville (un peu dans le même état d’esprit que celui de New York), circulaire…

NO COMMENTS

Leave a Reply