Accueil transports L’automodule de Jean Pierre Ponthieu

L’automodule de Jean Pierre Ponthieu

0 2455

Il faut créer du beau et de l’insolite face à ce qui est banal et souvent laid, cela aide les hommes à sourire »… Cette phrase de Jean Pierre Ponthieu, inventeur multicarte qui a oeuvré aussi bien dans les domaines de l’automobile, de la mode, de la décoration pourrait correspondre à son Automodule.

Dés les années 60, Jean pierre Ponthieu se lance dans la conception et la construction d’engins promotionnels, la promotion itinérante et il va créer ainsi plus de 200 petites voitures destinées à la publicité, les « Pussy car » roulant jusqu’à 50 km/h, jusqu’a… à la voiture baignoire.

Il faudra attendre les années 70 (1968 pour être précis) pour que naissent les « automodules », des voitures en forme de soucoupe. L’automodule succède à la « Pussycar », la plus petite voiture au monde et la « Chitty Chitty bang bang », la plus grande voiture au monde pour l’époque. Son design unique et fonctions doivent avoir définitivement fait de ce véhicule le point de mire de tous les regards à l’époque. L’automodule sphérique est alors considéré comme «La Voiture de l’Année 2000″ dont la roue arrière est alimenté par un moteur 250cc monocylindre qui la propulse à 50 km/h…pas pour les pointes de vitesse donc, mais ses roues lui permettent d’avancer dans tous les sens.

Produite à seulement 10 exemplaires, cette voiture « promotionnelle » n’en reste pas moins un concept au charme unique.

NO COMMENTS

Leave a Reply