Accueil technologie Radio police automaton, l’ancêtre de Robocop

Radio police automaton, l’ancêtre de Robocop

0 1699

Hugo Gernsback contribua de manière significative à l’avancement des nouvelles technologies, telles que les automates et les robots, notamment en temps que rédacteur de certains des plus grands magazines techniques… dans l’un de ses articles, il « prédit » même un automate contrôlé par radio pour des missions de police dans son magazine « Science & Invention » de mai 1924. L' »Automaton Radio » tel que nommé dans l’article, sera plus tard nommé «robot-soldat» par d’autres.

Il est bien connu, la radio peut être utilisée aujourd’hui pour produire des effets mécaniques à distance. Cette nouvelle technique est connue comme la radio-Télémécanique. Il ya plusieurs années déjà, il était possible de démarrer et d’exploiter des véhicules et des machines entièrement par la radio. La Marine américaine un peu plus d’un an auparavant exploité le navire de guerre « Iowa » entièrement par la radio. La cuisson des chaudières, le pilotage du navire et de tous les contrôles ont été entièrement réalisée par radio.
L’automate radio tel que décrit sur ​​cette page et sur notre conception de la couverture n’est donc pas un rêve fou, mais il peut être construit par les moyens disponibles aujourd’hui. Il contient des machines comme le montre notre illustration, comprenant un moteur à essence, une armoire de commande radio, un « télégraphone » un haut-parleur, un gyroscope et autres appareils auxiliaires.
L’automate est gardé debout par des gyroscopes de stabilisation. La machine ne marchera pas  comme un être humain, mais glissera plutôt le long de la route sur tous les obstacles par l’intermédiaire de chenilles tracteurs attachées aux pieds…
… Une telle machine semble être extrêmement précieux pour disperser les foules, ou à des fins de guerre et même à des fins industrielles. Dans l’illustration supérieure est montré la voiture de police qui contrôle tous les mouvements d’un régiment de tels automates. Pour lutter contre les manifestations, du gaz lacrymogène est stocké dans un réservoir sous pression.
Pour l’attaque de nuit Automaton est fourni avec des phares  et le haut-parleur est utilisé pour crier des ordres à la foule, qui peuvent être donnés directement de la voiture de contrôle par radio. Etant donné que cette voiture est toujours à l’arrière de l’Automaton, les policiers peuvent surveiller ses mouvements et de les diriger selon les circonstances.

Notez le mot « robot » n’est pas utilisé, mais Automaton. Bien que le mot robot aie été inventé, il n’était pas jusqu’en 1927 en usage. Avant Robocop ou les mechas japonais, l’idée d’un robot policier faisait déjà partie de l’imaginaire technique…

NO COMMENTS

Leave a Reply