Accueil Animation Tango for Jansjo de Carlo Vogele : telenovelas, stop motion et interview

Tango for Jansjo de Carlo Vogele : telenovelas, stop motion et interview

0 1512

J’ai eu le plaisir d’être contacté par Carlo qui est un lecteur régulier du blog, pour son court métrage « Tango for Jansjo » et aie ensuite découvert son travail… Fan immédiat.
Il a accepté de répondre à quelques questions en relation avec sa dernière création vidéo, merci encore à lui.
Vous pouvez retrouver ses autres créations sur sa page viméo ou le suivre sur son blog

Bonjour, peux tu te présenter en quelques mots ?
Je suis né au Luxembourg, mais j’ai fait la majorité de ma scolarité en France. Après quelques années d’études de théâtre et de cinéma a Berlin, j’ai intégré l’école des Gobelins en 2005. L’été suivant je découvre la stop-motion au cours d’un stage d’été a Bristol. Puis la 3D avec un stage à Framestore à Londres. En 2008 je pars en Californie pour un semestre d’échange avec l’école Calarts, où je réalise mon film de fin d’étude, For Sock’s Sake. Le studio Pixar aime le film et me propose un poste d’animateur, une offre qui ne se refuse pas!
J’ai donc eu l’occasion d’animer les héros de Toy Story 3, du court-métrage de Barbie et Ken, et de Cars 2 qui sort cet été. En ce moment, je viens juste de commencer la production de Brave, le prochain long-métrage du studio.

Comment t’es venue l’idée de la vidéo ?
En cherchant une nouvelle lampe de bureau à Ikea!
J’aimais tout de suite le design de la lampe Jansjo, elle a quelque chose de chic et féminin et arrogant. Je m’amusais a tripoter son cou, a trouver des poses drôles, puis j’ai regarde autour de moi, et je me suis dit: « il lui faut un partenaire! » Le reste du mélodrame est venu tout seul.

Quels softs as tu utilisés ?
J’ai utilise Dragon Stop Motion pour la prise de vue avec un canon Rebel T2i et un objectif de 50mm. J’ai effectue le timing exact des images sur la musique dans istopmotion de Boinx, un excellent logiciel pour un montage simple et rapide d’images individuelles. Tous les effets visuels et la colorimétrie sont faits dans After Effects, qui est mon logiciel préféré du monde entier!
Enfin j’ai réalisé le montage final et le mixage son dans Final Cut, en amateur complet, et je me suis arrachés les cheveux à plus d’une reprise!

Peux tu expliquer pour ceux qui ne connaissent pas ce que sont les telenovelas ?
Les telenovelas sont des soap opéras spécifiques a la culture latino et espagnole. Ce sont des séries télé cheap et mélo a l’excès, une version Almodovar des Feux de l’amour!

Que t’as apporté ton travail chez Pixar en terme d’expérience pour la réalisation de cette vidéo ?
Le studio Pixar est un terrain d’apprentissage artistique constant pour tous les employes. Les gens parlent de cinéma et d’animation a longueur de journée, le travail des confrères est constamment partage durant les « dailies » du matin, les animatiques (storyboard anime) des films en préproduction sont projetés pour tout le studio a intervalles réguliers, c’est passionnant et très inspirant de voir l’histoire des futurs films évoluer d’une version a l’autre. Bref, « raconter une histoire » devient un peu un exercice quotidien, et après quelques années on commence a developper une intuition pour savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas, quels gestes sont expressifs et signifiants, quelle composition d’image sert le mieux telle émotion etc.

Quels projets pour le futur ?
Pour l’instant, je veux surtout explorer l’animation de personnages dans toutes ses variations et ses subtilités. J’ai un projet de crise de voisinage entre fruits et légumes dans un frigo, mais ça devra attendre encore un peu – le scénario n’est pas encore mûr !

NO COMMENTS

Leave a Reply