Accueil histoire Zombie for president : l’idée folle de l’architecte du capitole de faire...

Zombie for president : l’idée folle de l’architecte du capitole de faire revivre Georges Washington

0 1117

George Washington fut le premier président des États Unis, et à son décès William Thornton, médecin et concepteur du Capitole américain, imagina soumettre le corps de Washington a une expérience scientifique destinée à ramener le président à la vie.

En Décembre 1799, 67 ans, George Washington pris froid après une pluie hivernale, s’ensuivit une fièvre et un mal de gorge. Lorsque son état se fut dégradé au point qu’il ne puisse plus rien avaler, Washington subit des saignées… qui bien évidement ne firent qu’accélérer sa fin… Cependant le corps de Washington ne fut pas enterré immédiatement après sa mort. En effet, peu avant sa mort, il ordonna à son secrétaire, Tobias Lear, de s’assurer qu’il ne serait pas enterré moins de trois jours après sa mort, de peur d’être enterré vivant, ce qui arrivait encore à cette époque. Conformément aux souhaits de Washington, son corps a fut conservé sur de la glace jusqu’à ce qu’il puisse être déplacé vers le caveau familial.

C’est à ce moment là que l’histoire devient un peu étrange. Le matin de la mort de Washington, sa petite-fille Elisabeth Law est arrivé avec un ami de la famille, William Thornton. Thornton est comme l’architecte qui a créé le design original pour le bâtiment du Capitole, mais il était aussi un médecin formé, ayant étudié à l’Université d’Edimbourg. Il suggéra donc une nouvelle méthode pour ressusciter le président. Thornton déclara à Martha Washington qu’il voulait à dégeler le corps de Washington puis entreprit de le frotter vigoureusement avec des couvertures. Il avait ensuite prévu de réaliser une trachéotomie pour qu’il puisse insérer un soufflet dans la gorge de Washington et remplir ses poumons d’air, et enfin voulait donner à Washington une infusion de sang… d’agneau. Amis et famille ont refusée l’offre de Thornton pas tant parce qu’ils pensaient que sa solution était impossible, mais parce qu’ils souhaitaient que le premier président de la nation repose en paix.

De nombreux médecins de la fin du 18ème siècle croyaient que le sang d’agneau avait des propriétés particulières, et c’est pourquoi Thornton pensait donner au système circulatoire de Washington «une étincelle de vitalité» qui pourrait le faire revenir à la vie. Sur cette question, il est d’ailleurs possible que l’Université d’Edimbourg aie été à la pointe de la recherche transfusionnelle (sauf a prendre en compte les expériences de transfusion du 17e siècle en France).

Ce même Thornton avait aussi secrètement inclus un caveau de ses créations pour le Capitole, en espérant que ce serait le tombeau de Washington… Après que le cercueil de Washington aie été placé dans le caveau familial, Martha déclara que son corps ne pourrait être transféré au Capitole, au motif qu’elle souhaitait qu’il repose près d’elle. Cette histoire illustre la vision que l’on avait à l’époque du fonctionnement du corps humain, quelques idées pressenties n’étaient pas loin de la vérité, mais la transfusion de sangs incompatibles fit probablement plus de dégâts qu’elle ne sauva de vies…

Articles similaires

NO COMMENTS

Leave a Reply