Accueil Curiosités L’histoire oubliée du métro pneumatique new yorkais

L’histoire oubliée du métro pneumatique new yorkais

0 4482

Pour faire suite à l’article d’hier sur les sous sols de New York et les gens qui s’y sont réfugiés, voici l’histoire du métro pneumatique…
Ce système pneumatique, développé par Alfred Ely Beach au 19e siècle et dont la première démonstration fut réalisée sous Broadway en 1870 doit son échec à la crise économique et aux choix politiques d’alors. Son concept était simple et déjà utilisé pour le transport de messages par exemple : l’air propulsant au travers de tubes des capsules d’un endroit à un autre. Pour développer son invention Beach avait besoin de tester son idée dans un tunnel de chemin de fer abandonné qu’il fallait prolonger pour en faire une solution pneumatique opérationnelle. Pressions politiques de la part de concurrents, manque de relations politiques… il n’en a jamais obtenu la permission.

Durant ses quelques mois d’existence ce tunnel de 95 mètres entre Broadway et Murray Street, fascina les new yorkais qui le visitèrent durant la journée. La concurrence du métro et surtout l’idée selon laquelle creuser des tunnels allait faire s’effondrer des terrains qui effrayait le gouverneur d’alors, furent les freins et la crise économique le terminus de cette idée. Il ne subsiste aujourd’hui plus rien de ce tunnel et peu d’éléments sur ce métro pneumatique, tout fut détruit ou perdu dans les années suivante.

L’idée des tubes pneumatiques revient à l’inventeur anglais George Medhurst, d’abord pour transporter des lettres et des colis en 1810 puis deux ans plus tard il imagina de transporter ainsi des passagers et des marchandises. Dans le milieu des années 1820 un autre inventeur anglais, John Vallance, construit un tube dans sa propriété de Brighton, 8 pieds de diamètre et 150 pieds de long, dans lequel une voiture de tourisme a avancé à deux miles par heure. Si Medhurst avait réalisé dès 1812 que les passagers ne voudraient pas de rouler dans un tube, il fallut attendre 1827 pour qu’il conceptualise le chemin de fer atmosphérique. Ce système consiste en un petit tube pneumatique construit le long d’une voie ferrée ordinaire, et un piston à l’intérieur du tube tirait un train sur les rails.

Pour plus d’informations sur cette histoire, une publication très complète en anglais : http://www.columbia.edu/~brennan/beach/index.html

NO COMMENTS

Leave a Reply