Accueil Curiosités Les designs fous de Luigi Colani pour les transports humains

Les designs fous de Luigi Colani pour les transports humains

0 7479

Généralement méconnu du grand public et pourtant considéré comme un véritable génie du design à l’instar d’un Stark qui lui aura su créer une marque autour de son nom, Luigi Colani a créé dans un très grand nombre de domaines, des transports aux meubles, des bâtiments à la déco (jusque là ça parait classique) mais aussi dans le domaine de la photo (on lui doit le canon T90, l’un des premières appareils photos réellement ergonomiques) , des ustensiles scientifiques ou même dans celui… du funéraire

Comme son nom ne le dit pas, il nait à Berlin en 1928, et fera des études de sculpture et peinture aux Beaux-arts de Berlin, puis d’aérodynamique à la Sorbonne à Paris de 1949 à 1952. Depuis les années 50, il a conçu l’aérodynamique des automobiles pour des constructeurs comme Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Volkswagen, Ferrari, Lada, BMW etc. Il travaille également pour l’aviation pour des constructeurs tels que Rokwell ou Boeing en sculptant des avions polymorphes équipés d’hélices expérimentales. Il recherche une relation optimale entre l’homme et l’objet, les formes sont inspirées de la perfection de la nature elle même,  et inventeur du  concept de « bio-design », il fut qualifié de « Léonard de Vinci » du XXe siècle, ou de « messie du design » au Japon. Aujourd’hui il dirige « Colani Design Germany ».

Ce sont ses créations les plus fantasques dans le domaine des transports qui nous intéressent aujourd’hui.

Il conçu par exemple des designs futuriste pour des trains a vapeur soviétiques :

ou toujours dans le domaine ferroviaire (mais version monorail et munichois cette fois)

Il conçu dans le même esprit, mais routier cette fois ci, des voitues :

des camions aussi…

mais aussi des ekranoplan (dont je vous avait déjà parlé)

ou bien encore des vaisseaux spatiaux !

Une imagination sans borne donc, originale, qui se termina par quelques spéctaculaires réalisations même si comme souvent les concepts… restent des concepts.

NO COMMENTS

Leave a Reply