Accueil Bandes dessinées US1, un comics pour la route

US1, un comics pour la route

0 991

U.S. 1 est une création d’Al Milgrom et Jim Shooter datant de 1983 qui compte douze numéros, parus chez Marvel Comics et dont l’idée de base était de promouvoir une ligne de jouets, des camions électriques, de chez Tyco. Un comics… avec un super héros camionneur… c’était déjà assez improbable, mais la suite est pas mal non plus.

Tout commence quand Ulysses Solomon Archer (U.S.A., pour ne pas le dire) et son grand frère Jefferson Hercules deviennent orphelins, leurs parents, routiers, étant décédés dans un accident de la circulation. Ils sont donc confiés à leur parrain,  Poppa Wheelie et sa femme se nomme Wide Load Annie (oui, dans le choix des noms aussi, tout cela est improbable) qui tiennent un restaurant routier. A cette joyeuse famille on adjoint deux jeunes filles qui travaillent dans le resto familial : Mary McGrill et Taryn O’Connell, l’habituel triangle amoureux avec le héros est ainsi assuré.

Ulysses devenu grand est diplômé en informatique en ingénierie électronique mais c’est aussi le quaterback de l’équipe de foot (tant qu’à faire allons y), mais décide une fois ses diplômes en poche… de devenir routier (si, si).

Il décide alors de partir avec son grand frère sur les routes quand soudain, Le méchant, The Highwayman, au volant d’un énorme camion noir leur fait quitter la route… Ulysse est ejecté, mais son frère est introuvable. Ulusse est gravement atteint à la tête on décide donc d’utiliser la technologie de la dernière chance… et on remplace son crane par un alliage en métal spécial qui va lui permettre..de planter des clous sans marteau, occasionnelement de  donner des coups de boules monstrueux mais plus fort parce qu’en plus il est bionique il peut recevoir la CB directement dans sa tête (je sais moi aussi je suis atterré).

Avide de revanche et doté de ses nouveaux pouvoirs, notre héros transforme son camion en euh… batmobile du routier.. avec des gadgets de fou dont :  un siège éjectable, un radar, un turbo, un écran de fumée, des bombes avec des pointes pour crever les pneus, des pulvérisateurs d’huile… bref, le camion d’inspecteur gadget ou pas loin.

Bien évidement il va à nouveau affronter la redoutable Midnight et son fouet hypnotique (lors du combat Ulysses se libère de son emprise en mâchant de l’alu, on est en plus à un truc délirant prêt) puis enfin The Highwayman. Celui ci est en fait un vieux routier qui pour conserver son job malgré son grand âge, voyeagea de par le monde dans le but de retrouver jeunesse et force, mais vu que ça ne marchait pas décidé de vendre son âme au diable et obtient en retour des pouvoirs magiques et un super camion noir : The Blackrig…

Le reste des aventures est à l’avenant : un espèce d’étrange autrichien avec un camion lance grenades, des aliens bref…
Non seulement cette étrangeté a existé mais l’invention des personnages bons comme méchants relève de la consommation excessive de moquette tellement on frôle justement celle-ci au niveau du concept. US 1 est donc l’un des plus improbables comics qui aie jamais existé… et qui fut quand même publié par Marvel donc pas un petit éditeur dans son coin. Il appartient désormais à l’histoire et euh au panthéon des comics les plus irréalistes de l’histoire de ce média.

Pour les plus curieux d’entre vous, le comics est en vente sur ebay pour des prix assez abordables… perso je pense que vais attendre…

NO COMMENTS

Leave a Reply