Accueil Bandes dessinées Shaloman, l’improbable super héros sioniste

Shaloman, l’improbable super héros sioniste

0 1803

La découverte (assez jouissive parfois) du livre la propagande dans la bd de Frederik Strömberg m’a donné envie de vous faire découvrir cet ovni parmi d’autres que la propagande en bd a créé: j’ai nommé Shaloman, le super héros sioniste. En France, on en était plus resté au niveau rabbi Jacob, mais son auteur, l’américain Al Wiesner est allé beaucoup plus loin. Il n’existait pas de super héros juif (même si les principaux fondateurs du comics moderne en commençant par Stan Lee le sont) Shalom a comblé très (trop) largement ce manque. Ce “Défenseur des Opprimés” ou “Croisé Casher” (non l’auteur n’y voit pas de contradiction dans les termes, ignorance historique oblige) aussi appelé “l’Homme de Pierre” est un clone de  Superman en tenue moulante qui lorsqu’il n’est pas en action, est un  rocher en forme de « Shin » (la 21ème lettre de l’alphabet hébreu a une forte valeur religieuse puisque c’est la première du nom divin Shaddaï)… Pour « l’invoquer », il suffit de crier “Oy vey“, expression yiddish qui signifie plus ou moins qu’on a des problèmes…

Le grand truc de Shaloman c’est de se battre contre les terroristes arabes, surtout palestiniens (on est dans de la bd propagandaire basique) notamment contre “la main dAllah”, un super-terroriste palestinien (en fait un activiste faux militant pour la paix, tant qu’à faire). Les méchants sont bêtes, le méchant et les soldats israeliens qui se battent à ses côtés de vrais ninjas… Je ne suis pas sûr qu’en Israël quiconque en aie jamais entendu parler. Shaloman fait partie de ces créations délirantes utilisées par des excités politiques pour faire passer des messages extrémistes, au delà du côté outrancier et disons le ridicule, c’est une curiosité.

NO COMMENTS

Leave a Reply