Accueil Bandes dessinées Quand Lois Lane vole la vedette à Superman de façon… décalée

Quand Lois Lane vole la vedette à Superman de façon… décalée

0 8196

Ce qui est assez étonnant, c’est le nombre d’histoires qui, dans les années 60-70, mirent en avant de façon disons décalée, voir parfois négative Lois Lane par rapport à son Clark Kent/Superman… des histoires disons… loufoques. Il faut dire qu’elle eu même sa série pendant un temps… dont est tirée par exemple cette histoire qui inverse les rôles : Dans Lois Lane #47 (1964), c’est elle et non Clark qui vient de Krypton…

Dans ce même comics mais le Superman’s Girlfriend Lois Lane #26, c’est un autre genre de problème qui se pose… Lois est frappée tenez vous bien par un le « rayon engraississant » d’un scientifique fou… et elle connaît donc un problème de surcharge pondérale plutôt sévère…

Cette situation poussera même le superhéros à se conduire comme un (connard) goujat… en l’ignorant « pour ne pas la déranger » lors d’un mariage… Bon ok on était en 1961 et la finesse n’était peut être pas le fort du scénariste

Mais elle n’est pas au bout de ses peines la faire valoir… Dans une autre histoire, Lois découvre dans son placard l’habit de « reine insecte » et l’anneau bio-générique de  Lana Zingers qui avait reçu ces artefacts en remerciement du sauvetage d’un alien insectoïde… Et bien évidement notre chère Lois va donc se transformer… en insecte géant

Dans le genre il y a même eu disons des « dérapages ». Ainsi dans une aventure, en se baladant dans « little Africa », un quartier de Metropolis, elle se voir traitée d’ennemie parce que blanche. Elle va donc demander à Superman de changer la couleur de sa peau pour une jourée avec son « Transformoflux », afin de mieux comprendre ce que c’est d’être « dans la peau d’une black »… ça flirte avec le borderline…

Ainsi que vous avez pu le voir, la pauvre Lois Lane connu dans sa jeunesse bien des péripéties et des transformations qui ne manqueront pas de nourrir les réflexions sur la vision de la femme dans un comics sur un homme tout puissant dans les années 60… Enfin moi je dis ça…

NO COMMENTS

Leave a Reply