Accueil Bandes dessinées Les petits ruisseaux de Pascal Rabaté, un coup de coeur plein d’humanité

Les petits ruisseaux de Pascal Rabaté, un coup de coeur plein d’humanité

0 1209

Si je lis en moyenne (entre celles que j’achète, celles que j’emprunte à la médiathèque de mon quartier et celles que je lis en ligne) une dizaine de bd par semaine… Il est relativement rare que j’ai un coup de cœur comme celui ressentit à la lecture des « petits ruisseaux » de Pascal Rabaté.

Chaque jour, Emile et Edmond, deux petits vieux s’installent au bord de la rivière pour pêcher. Ils font de temps à autres des pauses pour casser la graine ou boire un coup de blanc. Parfois ça mord un peu… Emile pensait connaître Edmond, mais la disparition de celui ci l’amène à se poser des questions : celle de la solitude, celle de son devenir, et de ce qu’il va faire maintenant. Je n’en dirais pas plus de l’histoire car sa découverte fait tout autant partie du plaisir de la lecture de cette œuvre que la douceur et l’amour que Rabaté porte à ses personnages, principaux comme secondaires, sur lesquels il porte un regard plein d’humanité et de tendresse.

Si au comptoir du petit café de province la vie parait simple, les personnages y sont originaux sans être caricaturaux, des copains de comptoir qui finissent par être plus les repères d’une vie sans histoires mais aussi un peu sans histoire, une vie qu’Emile va vouloir vivre un peu plus intensément avant… Si la nostalgie est présente, la vie de ces petits vieux n’est pas juste une attente de la mort, et au travers d’Emile les découvertes et les expériences vont donner à cette vie un goût et une douceur qu’il avait peut être un peu oubliée. Parler de la vie, de la mort, de l’amour et du sexe, sans sensiblerie, sans tabou et avec une intelligence rare c’est tout le talent de son auteur.

Graphiquement,  la couleur est généralement douce presque secondaire, elle participe de la legerté et de la mélancolie de l’histoire, contrastant avec des planches hachurées qui apportent aux personnages toute leur profondeur. Visuellement c’est beau et léger, et l’ensemble, histoire et dessin font de ce livre un album sensible et beau, parfois triste parfois drôle mais qui ne tombe jamais dans le pathos ou la moquerie. C’est tout le talent et la tendresse de Pascal Rabaté pour ses personnages qui font de cette bande dessinée une réussite pleine d’humanité.
Un livre à découvrir et à offrir que je n’ai découvert qu’aujourd’hui… mais quelle découverte !

Petite mise à jour : La bd a été adaptée en film, avec la participation de son auteur, une petite interview de celui-ci où il parle de ce livre et du film

Et la bande annonce, si le film est aussi bon que la bd… ça ve être un plaisir, et elle donne déjà envie cette bande annonce !

NO COMMENTS

Leave a Reply