Accueil Bandes dessinées Journal d’un fantôme de Nicolas de Crécy, l’artiste et son oeuvre

Journal d’un fantôme de Nicolas de Crécy, l’artiste et son oeuvre

0 1808

Nicolas de Crécy est un créateur d’univers, d’un univers surtout, New York sur Loire… pourtant c’est bien dans le monde réel, même s’il prend au travers de ce journal une « voix » à part que l’auteur nous fait voyager, suivre sa vie de Nagoya (où il fut un temps en résidence) au Japon à Récife au Brésil, en passant par Montmartre

Chronique de voyage donc, mais aussi chronique philosophique qui au travers d’un « dessin » parti en stage au Japon en compagnie de son manager, porte parole de son créateur raconte, évoque et pense la difficulté de concilier créativité artistique et travail de commande, de se confronter au monde quand on est plutôt solitaire, comment l’image qui nous entoure quand on est une image en devenir, peut nous impressionner, nous fasciner, nous effrayer. Comment aussi ce monde des hommes peut être dur à accepter, à cause des ces même hommes et combien retranscrire c’est réécrire ce monde, parfois à sa guise… parfois moins.

Au travers des pérégrinations de Nicolas de Crecy (totalement flippé par l’avion) et de son « dessin » de voisin de siège d »avion, c’est l’occasion de raconter l’auteur, son univers, ses habitudes, mais aussi ses difficultés en temps qu’auteur, ses angoisses.
C’est aussi une construction graphique qui évolue, même si elle reste dans les teintes beiges, pour se teinter d’un sépia qui rajoute à l’image un volume, une densité. Le livre en lui même se découpe en deux temps, celui de la commande à Recife, et celui de la découverte au Japon, et s’il n’est pas toujours aisé de le lire d’une traite (il y a beaucoup à lire) ou n’est pas comme les oeuvres de fiction de l’auteur d’un accès ludique, il reste un vrai grand plaisir de lecture, en tout cas pour ma pomme ( il n’a pas un succès auprès de toutes les personnes qui l’ont lu).

Je recommande donc à celui qui se sent tenté de le bouquiner un peu en librairie, à ceux qui sont déjà des fans, pas besoin de le dire, c’est une porte ouverte sur l’auteur à laquelle qu’on ne voudra pas manquer !

NO COMMENTS

Leave a Reply