Accueil Bandes dessinées Journal d’Italie par David B., un tome 1 qui donne déjà envie...

Journal d’Italie par David B., un tome 1 qui donne déjà envie de voyager longtemps

1 1337

Pour ceux qui sont familiers de l’œuvre de David B. , il s’agit avec la lecture des ruines et l’ascencion du haut mal de l’un des meilleurs livres de l’auteur. Il en est pourtant bien différent car cette fois c’est un récit de voyage, récit prétexte pour l’auteur-héros de laisser vagabonder son imagination pour plonger chaque passage dans l’onirisme qui est au cœur de ses créations. En cela, l’Italie est une terre fertile pour sa non moins fertile imagination.

La poésie et l’érudition sont comme toujours présents dans ses dessins et histoires, mais jamais lourds, ou démonstratifs, la lecture est plaisante et les histoires s’écoulent doucement comme une journée d’été, car on a presque cette impression d’être en vacances avec lui, qu’il invente ou raconte le paysage, le lieu, l’anecdote liée au moment. On plonge dans l’histoire, David B. ayant toujours été un grand amoureux de cette discipline et apprendre à (re)découvrir une petite partie de l’histoire du ghetto de Venise n’est pas la moindre des bonnes surprises que vous propose ce « carnet de voyage » un peu particulier.

Si le « journal » de Nicolas de Crécy était une évocation du travail de l’artiste et de son intériorité, ce journal ci est plus léger, ne manquant pas parfois de petites touches d’humour, l’occasion d’évoquer des rencontres intimes, parfois drôles parfois sur un ton plus dramatique.
Bref, vous l’aurez compris, qu’il s’agisse de votre première rencontre avec l’auteur ou que vous soyez un aficionado, ce premier tome est à découvrir sans délais !

1 COMMENT

Leave a Reply