Accueil Bandes dessinées Hansi, the Girl who Loved the Swastika n’est pas une BD nazie

Hansi, the Girl who Loved the Swastika n’est pas une BD nazie

0 4791

Malgré sa couverture et son nom… cette bd produite (encore une fois) par des américains, est une bande dessinées chrétienne intégriste, un autre ouvrage de propagande dont parle l’excellent livre « la propagande dans la BD » même si pour ma part je connaissais déjà cette ovni étrange. La couverture pourrait déjà prêter largement à confusion  avec sa grande croix croix gammée et le côté joyeux du personnage principal. Au delà de la couverture quelques bonnes grosses invraisemblances parsèment cette « chose » (on ne peut pas vraiment parler d’oeuvre pour quelque chose d’aussi étrange dans le propos) comme le fait que l’héroïne ne semble quasiment jamais changé d’âge, le visage restant le même, ou bien que celle ci ne semble littéralement ne jamais avoir d’avis personnel elle est toujours de celui de l’idéologie qu’elle embrasse, jusqu’à l’absurde. Certes c’est typiquement une œuvre de propagande donc on ne s’attend pas à beaucoup de réalisme de la part des auteurs qui vivent eux même dans un univers un peu en dehors de la réalité.

Au delà d’une remise en cause ultra limitée de sa période nazie (limite inexistante), cette bd décrit les russes comme des violeurs et les américains comme de bons chrétiens, enfin, tant qu’ils ne sont pas des hippies…

On est totalement dans la propagande donc mais ce qui rend ce comics tellement.. improbable, c’est son illustration de la 2e guerre mondiale, dont on ne peut pas dire qu’elle soit seulement « naïve », elle est si simpliste (Hansi qui devient nazie parce qu’ils apportent des livres est non seulement historiquement faux, mais donne le sentiment d’un nazisme « apportant la culture ») qu’elle en devient suspecte.

L’éditeur est connu pour d’autres publications dans le même esprit (Dieu, l’Amérique, les bien pensants) mais cette publication reste comme la plus étrange produite par Spire Christian Comics (en 1976).

Vous pouvez lire hansi ici

NO COMMENTS

Leave a Reply