Accueil Bandes dessinées Cornelius, un éditeur qui fait aimer la bande dessinée

Cornelius, un éditeur qui fait aimer la bande dessinée

0 854


S’il y a des éditeurs qui font un bon boulot, Delcourt sur ses traductions par exemple de comics, il y en a certains dont on sent la passion pour le travail et les auteurs qu’ils défendent, qui offrent au lecteurs de nouveaux horizons, qui vous offrent des éditions de qualité aussi bien du point de vue de l’objet que du soin apporté la « traduction » de celle ci. Cornelius fait partie de ces éditeurs, et si je ne l’ai découvert que sur le tard, (en gros depuis deux trois ans à force d’acheter des œuvres de leur catalogue) je suis chaque fois heureux de tenir entre mes mains un de leurs livres. Qualité de l’impression et du papier, choix des auteurs, qualité jusque dans les détails comme mettre sous la case la traduction d’une onomatopée dans un manga pour que cela reste lisible sans nuire à l’image, un livre édité par Cornelius c’est un gage de qualité, ce qui en cette époque d’industrie du loisir en fait une œuvre artisanale, au sens noble de ce mot, c’est à dire de qualité, avec l’amour du travail bien fait et le respect tant de celui qui l’a écrit que de celui qui va le lire.

Les choix éditoriaux témoignent de cette exigence et c’est grâce à eux que vous pouvez lire du Crumb, du Daniel Clowes, du Charles Burns, du Winshluss, du Shigeru Mizuki, (même si certaines œuvres sont dispo aussi chez d’autres) mais surtout, ici on publie jusqu’à la fin les séries (les Kitaro le repoussant par exemple) ou les œuvres peut être moins connues mais parfois plus fortes encore (opération mort toujours du même auteur).

Cornelius c’est une affaire de famille, dans tous les sens du terme. A la fois parce que c’est une affaire de cœur, on ressent l’amour et l’implication de chacun dans titres publiés, mais aussi parce que chacun des responsables de collection est un membre d’une grande famille. Longue vie donc à cet excellent et exigeant éditeur, et merci, merci à eux de tout ce qu’ils vont encore nous faire découvrir.

Petite mise à jour avec cette interview (qui date un peu) mais qui témoigne de l’esprit et de l’intelligence de cet éditeur que je continue à vous recommander, notamment avec la republication ces temps-ci des première œuvres de Pierre La Police…

NO COMMENTS

Leave a Reply