Accueil Architecture Le projet de jeu d’attraction en chute libre sous la tour Effeil

Le projet de jeu d’attraction en chute libre sous la tour Effeil

2 2076

La Tour Eiffel fut en son temps perçue comme un symbole d’une nouvelle modernité, une icone pour l’architecture et l’innovation donnant le vertige de par son gigantisme… et inspirant des projets un peu fous comme celui ci… M. Carron de Grenoble fut l’un de ceux dont l’inspiration fut des plus insolites : selon lui la tour Effeil était l’endroit idéal pour suspendre un genre d’obus ou de balle, remplie de 20 personnes dans des fauteuils en cuir et de les faire chuter de plusieurs centaines de mettre dans un trou en forme de verre à champagne creusé sous la tour… en temps qu’attraction touristique.

Aujourd’hui l’idée parait très singulière, mais en 1891, cela ressemblait à ce que l’on pouvait imaginer comme manège à sensation. Du point de vue de la physique, l’idée de M. Carron de «libérer une balle du haut de l’intérieur de la Tour, à environ 300m de haut, pour la faire tomber dans une piscine creusée de 50m de profondeur est une aberration mais cette réfléxion n’était pas à l’ordre du jour. L’idée était que, en plus les ressorts à l’intérieur de la capsule, l’eau agirait comme un «amortisseur», et ainsi «le choc ressenti par les occupants à l’atterrissage ne serait en aucune manière désagréable».

En gros si l’objet en chute n’avait pas explosé à la surface de l’eau eu égard à sa vitesse au moment de l’impact il n’est pas évidement qu’elle ne se serait pas déformée ou qu’elle n’aurait pas déviée a cause du vent par exemple ce qui pourrait compromettre une entrée « parfaite » dans l’eau…

Selon ce projet, pour 20 francs seulement vous pouviez profiter d’un siège dans la balle, et voyager deux fois plus vite que n’importe quel humain ne l’avait jamais fait auparavant, un slogan extraordinaire pour attirer les aventureux et les curieux. Le projet resta.. heureusement un projet mais l’idée fait encore frémir aujourd’hui… même si depuis il y a le spacemountain…

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article qui titille la curiosité ! Je suis enseignant-chercheur en physique et je peine à trouver les références originales sur le sujet traité par cet article, vous pourriez me les préciser ? En particulier les images, où ont-elles été publiées ? Il s’agit visiblement de gravures de Louis Poyet, elles auraient pu être publiées dans la revue « La Nature », c’est le cas ?

    Merci en tout cas pour ce partage ! :)

    • Il s’agit en effet de gravures de Louis Poyet, pour plus d’informations il vous faudra contacter un blogueur américain dont je vous transmet le contact par email demain

Leave a Reply